Que faire à Bali en 2 semaine ? Itinéraire et conseils pour un sejour réussi

Le guide complet pour choisir ton itinéraire et tes activités à Bali en fonction de tes envies et de tes besoins (de tranquillité 😅 ?).

Non seulement Bali c’est super grand, mais en plus c’est tellement médiatisé qu’on sait tout (ou presque) de cette île et des activités à faire. Les photos et reels sur Instagram envoient du rêve, un rêve pourtant accessible que les touristes (comme nous) s’empressent de réaliser.

Les activités sont variées, on compte des centaines de temples et peut être tout autant de cascades et de rizières.

Le résultat ? On a vite fait de s’éparpiller et de gaspiller du temps et de l’énergie à planifier ses vacances à Bali. Et lorsque l’on pense avoir organisé toutes les attractions à la perfection on se retrouve avec des dizaines (voire des centaines) de personnes sur le même spot. Parce que oui, du coup, tout le monde fait pareil !

Alors, que faire à Bali en 2 semaine ? Est-il encore possible d’éviter le bain de foule à Bali ? Comment organiser ses vacances et comment choisir son itinéraire ?

On va essayer de t’apporter quelques réponses ici, en te donnant un aperçu de notre itinéraire, qui n’était pas parfait non plus, mais à partir duquel on peut tirer quelques leçons.

Tu trouveras ici un éventail d’activités à faire à Bali, les prix, quelques conseils et nos avis 🙌

Retrouve également toutes les autres destinations de notre voyage de deux mois en Indonésie dans l’article qui suit : 2 mois en Indonésie: itinéraire et budget

N’hésite pas à aller faire un tour sur notre compte Insta : Lestrekurieux, on y poste pas mal d’infos et conseils sur tous les pays que l’on visite pendant notre tour du monde !

Bonne lecture 🌞

Comment circuler à Bali ?

Bien que nous ayons entendu que le gouvernement renforcerait les contrôles des touristes sur les deux roues et limiterait la location aux détenteurs du permis moto, nous n’avons rencontré aucune difficulté pour louer un scooter. Une location coûte en moyenne 4,50€ / jour.

Nous sommes passés par l’agence ASA située à Kuta. Très pro, agence clean, document de contrat et réactifs sur WhatsApp. On recommande.

Ah ils proposent aussi d’autres services tels que le gardiennage de sacs par exemple. Ça représente un certain coût, quand même, mais au cas où c’est un endroit sécure.

Le litre d’essence va de 10k à 13k soit 0,60-0,80€ / litre.

Kuta, on valide ou pas ?

Que faire à Kuta ?

Nous n’y avons passé que très peu de temps. Simple ville de transition pour nous, nous y avons dormi 2 nuits. C’est aussi ici que nous avons loué notre scooter pour notre séjour et fait quelques emplettes (il y a de grands centres commerciaux).

Il y a une plage principale en face du grand centre commercial “beachwalk” où vous pouvez retrouver de grandes enseignes très familières (Pull and Bear, Bershka,…). Cette plage est très touristique et le parking payant (pour l’accès aucune idée nous n’y sommes pas allés). On sait seulement que vous pouvez louer un transat et chiller.

A part ça, il n’y a pas grand chose à faire à Kuta. Inutile de s’y attarder selon nous.

Quelques adresses à Kuta 📒

  • Purnama house Kuta 📍 8,50 € la nuit, sans petit dej. Il est situé tout près de l’aéroport ce qui était super pratique en arrivant à une heure tardive, accessible à pieds.
  • Asta house 📍 12 € la nuit, sans petit dej, douche chaude. Ils peuvent garder des sacs pour 10k IDR/jour/sac si besoin.
  • Warung Kampung 📍resto cuisine indo, l’un des moins chers que nous ayons trouvé à Kuta.
  • Warung Muslim Podomoro 📍”cantine”, c’est a dire que la nourriture est déjà cuite et qu’il ne vous reste plus qu’à composer votre assiette. On y mange super bien pour environ 1€ / personne !

Ubud la capitale culturelle de Bali

Située à 1h30 de Denpasar cette ville regorge de sites à explorer ! Cette ville est surnommée “la capitale culturelle de Bali”.

Entre rizières, temples et cascades, on a vite fait de s’y perdre 😅 voici un échantillon des possibles, les points que nous avons priorisés en fonction de nos envies et de notre budget.

Nb: il y a beaucoup de trafic dans le centre de Ubud, c’est un peu l’enfer en scooter, faut s’y préparer.

Que faire à Ubud ?

Voici une petite liste non exhaustive des choses à faire autour d’Ubud mais si tu veux en découvrir davantage je te laisse lire l’article que nous avons dédié à Ubud.

Ubud étant l’un des endroits les plus prisé de Bali, on te conseille de visiter la plupart des spots tôt si tu souhaites éviter la foule. N’hésite pas à regarder les heures d’ouverture sur Google maps. Sinon en général avant 10h ca reste correct.

  • Découvrir la fameuse Monkey Forest. Comme pour tous les spots on vous conseille d’y aller tôt le matin ou au contraire en fin de journée. Le lieu est très fréquenté en journée.
  • Se balader à Campuhan Ridge Walk. Ce lieu est un peu surcoté selon nous, les photos drones vendent bien le lieu mais à pied il n’y a pas grand chose à voir. Ceci étant dit, la balade reste agréable en matinée bien qu’assez courte. C’est entièrement gratuit et on y croise pas mal de runners.
  • Arpenter les rizières en terrasses de Tegallalang. Pareil, on vous conseille d’y aller tôt le matin. En plus le lieu est magique avec les premières lueurs du soleil, vous ne regretterez pas le réveil matinal.
  • Visiter Tirta Empul et ses bassins de purification. Il règne une atmosphère particulière en ce lieu. On aurait adoré assister aux cérémonies de façon plus privilégiée, plus intimiste. On a été déçu de voir une foule de touristes dans les bassins, nous donnant le sentiment d’être plutôt sur une attraction touristique. Certains locaux nous ont confié que des touristes ne respectaient pas toujours le lieu, certaines femmes se présenteraient dénudées ou en bikini alors que les locaux se baignent entièrement vêtu. Si vous participez à l’une des cérémonies, veillez à vous faire accompagner et à avoir une tenue correcte…
  • Gunung Kawi Sebatu Temple, un autre temple avec des bassins de purification comme le précédent mais préservé du tourisme de masse.
  • Visiter le complexe de temple hindous et bouddhistes à Goa Gajah
  • Assister à un spectacle de danse traditionnelle.
  • Se laisser tenter par une séance photo sur un radeau en bambou à Suwat waterfall
  • Se détendre dans un complexe canonissime avec des piscines à débordement et des rizières en toile de fond à Bali pour seulement 3€. Rien que ça ! Welcome to Cretya Ubud 📍
  • S’offrir une petite pause fraîcheur à Kanto Lampo Waterfall

Sidemen, notre coup de coeur à Bali

Fabrication bague à Sidemen Bali
Fabrication de nos plus beaux souvenirs avec Sidemen Silver

À quelques kilomètres de Ubud, nous retrouvons tout le charme des bâtis traditionnelles et des temples de la grande “capitale culturelle” sans la foule de touristes qui va avec même si cet endroit commence à être connu.

Un village calme, entouré de rizières verdoyantes, où le temps semble suspendu.

Nous avons pris la direction de Sidemen pour une activité bien particulière: la confection de nos propres bagues, symbole de ce tour du monde que nous faisons ensemble 🫶

Ce moment fait partie de ceux que nous avons préférés vivre sur cette île, j’ai donc décidé d’écrire un article complet sur les activités à faire à Sidemen.

Amed et ses alentours

Que faire autour d’Amed ?

  • Bukit Cinta 📍 ou LE spot photo devenu ultra connu sur Instagram avec les rizières et le mont Agung en fond. Bon, nous n’avons pas eu la possibilité de faire la photo puisque c’était couvert ++ mais c’est gratuit donc si tu y passes et que tu es friand de ce genre de cliché, fais toi plaiz
  • Tirta Gangga 📍 le fameux temple avec les bassins remplis de carpes coy et les dalles sur lesquelles de nombreux instagrammeurs ont fait la photo que nous avons tous vu au moins une fois sur le réseau social. Victime de son succès, il est pris d’assaut dès 8h30… Nous n’avons pas aimé l’ambiance shooting photo et avons fait demi tour. L’entrée coûte 50k roupies soit 3€/pers.
  • Lahangan sweet 📍 LA plateforme elle aussi devenue bien “famous” sur les réseaux sociaux. Le temps n’était pas avec nous pour ce joli spot. Bien que touristique, le point de vue donne vraiment envie ! En y allant nous avons vu un panneau 50k soit 3€.
  • Le village de pêcheurs d’Amed. Assez petit, nous n’y avons passé qu’un après midi. Cela nous a semblé peu attractif mais encore une fois nous n’avons pas pris le temps de creuser.
  • Snorkeling à Amed: en déjeunant dans l’un des resto sur la plage nous en avons profité pour rejoindre l’un des spots les plus prisés pour le snorkeling selon le proprio. C’est vrai que nous y avons vu de nombreux poissons, il paraît même que des tortues y résident malheureusement on ne les a pas vu. Par contre, la situation géographique de Bali et les courants font qu’on trouve beaucoup de déchets sur les plages et dans la mer. Pas seulement à Amed d’ailleurs… En bref, c’était pas foufou.
  • Plonger: Il y a une épave d’un navire réquisitionné par l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale pour du transport de marchandises. Il est possible de l’admirer en plongée ou en snorkeling. Le navire git entre 5 et 28 mètres de profondeur.

Où dormir autour d’Amed ? 📒

Nous n’avons pas dormi à Amed mais entre Sidemen et Amed, au nord de Amlapura. Je glisse quand même le nom de notre Homestay car elle déchire ! Si vous êtes dans le coin, en road trip ou autre, on vous la recommande:

Pondok Lembah Dukuh Homestay 📍 avec vue sur le mont Agung et les rizières 😍 et ce, rien qu’en passant la porte de votre chambre. Le petit dej est inclus et la nuit coûte 12 € (le pancake à la banane est fouuuuu)

Dormir au pieds du mont Batur

Alors là, warning ⚠️

1) Google Maps galère ! Check bien ton itinéraire avant de prendre la route ou check sur Maps.me (soit, pendant que tu as du réseau stable) parce que Google semble prendre des petits chemins pourris pour des routes ! Et ça a été plusieurs fois le cas quand on roulait à Bali.

2) veille à avoir un scooter suffisamment puissant. Le nôtre (un 125cm3) avait du mal à grimper les routes pentues. Il nous a d’ailleurs fait une petite frayeur lorsque, plus de son, plus d’image, il nous a abandonné au sommet d’une côte.

3) ça caille ! (Et ça pleut !) Oui, ça paraît évident puisqu’il s’agit de montagnes. On l’oublie vite en passant tout son temps au soleil.

Que faire au mont Batur ?

  • Trek sur le mont Batur. On ne l’a pas testé, gardant nos sous pour notre voyage à Java. Tu trouveras toutes les infos sur internet, c’est certain, le site est très prisé. Au pire, même en arrivant à l’arrache ici, toutes les Homestay te proposeront de l’aide pour organiser ton expédition. C’est LE business du coin.
  • Manger et/ou prendre le goûter vue sur lac Batur, c’est vraiment agréable
  • Faire un tour au hot Spring pas naturel du tout mais ça peut être agréable ! Sur le même parking que le café que je recommande en dessous 👉

Quelques adresses autour du mont Batur 📒

Rejeng Bali Café 📍pour un remontant sur les bords du lac Batur.

Bukit Catu Bungalows 📍 une Homestay au top pour la modique somme de 16€ avec petit dej inclus ! Un bungalow tout mimi, dans les montagnes, avec une petite piscine, et une douche chaude. Un supeeer endroit où passer la nuit ! Nous recommandons chaudement.

Sur le chemin vers Lovina on a fait un petit détour pour un resto réputé pour son concept bien original:

Dapur Bali Mula 📍 un restaurant à la cuisine indo et à la déco soignée. Un menu unique, en fonction des arrivages / produits de saison, une nourriture très bien travaillée et goûteuse.

Le but: se laisser surprendre par des découvertes culinaires balinaises et pour la maudite somme de…ton choix. Oui, oui, c’est une donation !

Une superbe adresse, à enregistrer, et n’oublie pas de réserver ta table !

Lovina ou la course aux dauphins à Bali

L’activité phare de Lovina: l’excursion en bateau à la découverte des dauphins.

Comptez 100k IDR par personne (175k pour le snorkeling, swing) soit entre 6 et 11€ en fonction de l’activité choisie.

Nous avons un avis mitigé sur l’activité… Si, comme nous, vous passez dans le coin pourquoi pas aller y faire un tour. Toutefois, nous n’aurions pas fait la route pour cette activité.

Dès le levé du soleil ce sont des dizaines de bateaux qui quittent la plage à la recherche des mammifères marins. Au delà d’une simple expédition ça se transforme vite en traque.

Dès qu’un bateau repère un mouvement dans l’eau, tous les bateaux mettent cap sur le même point, jusqu’à naviguer au dessus des groupes de dauphins. Forcément, ils se cachent, et fuient… Normal, ils sont flippés.

Au final, nous ne les avons pas aussi bien vu que ce que nous imaginions mais surtout nous n’avons pris aucun plaisir à les poursuivre ainsi.

💬 Afin d’être au plus près du point de départ pour l’expédition matinale nous avons choisi de dormir à Bayu Mantra Lovina Homestay 📍Pour 10 € la nuit nous avions une très grande chambre et le petit déjeuner était inclus. Nous avons réservé notre activité directement auprès de notre hôte, la veille pour le lendemain.

Toutes les guesthouses et Homestay du coin proposent ce même service, ils ont quasi tous leur propre bateau. Pour avoir comparé les prix, c’est moins en cher en réservant auprès du manager de votre hébergement qu’en agence.

💬 Update !! Un autre couple de voyageurs connu sur IG a fait cette même activité. Ils y sont allés à 10h et ils étaient quasi seuls ! Ils ont pu observer des dauphins qui s’amusaient dans l’eau à faire des cabrioles et qui ne semblaient pas apeurés comme avec nous, à 6h.

Munduk : la région les 3 lacs de Bali

Que faire dans la région de Munduk ?

  • Banyumala twin waterfalls 📍 1,80 € par personne (⚠️ le prix a été augmenté récemment). Superbe pour se balader, pique-niquer, et même se baigner !
  • Banyumana amertha 📍 3 € par personne. Cet accès est un peu plus onéreux que ceux des voisines mais il ne s’agit pas d’une simple chute d’eau. Ce n’est pas une, ni deux, ni trois cascades mais bien quatre !
  • Boire un café avec vue depuis la Terrasse du Lac Tamblingan Sari 📍
  • Visiter le temple sur l’eau le plus connu de la région: Pura Uluh Danu 📍4,50 € par personne l’entrée. Toutefois, pour être honnête, nous avons préféré un autre temple, moins touristique et non dénaturé.
  • Danau Tamblingan 📍 C’est gratuit après 18h (car les messieurs du ticket counter prennent congés) sinon l’accès coûte 1,20 € par personne. Nous avons préféré ce temple, bien qu’il soit impossible pour les “non fidèles” d’y entrer. L’atmosphère est particulière, mystique. Il est possible de se promener autour du lac, le lieu est super joli !
  • Nungnung waterfall 📍 Notre cascade favorite ! L’accès ne coûte que 1,20 € par personne. La chute d’eau est assez impressionnante et le chemin pour y accéder ne représente pas de difficulté particulière. Toutefois, le lieu n’est pas propice à la baignade et à partir de 9h30 c’est bondé de monde. Une autre cascade victime de son succès.

Nous voulions voir Sekumpul waterfall et Leke Leke waterfall mais nous avons changé d’avis après avoir lu les commentaires sur Google. On vous laisse faire de même si vous voulez plus d’infos. En terme général, on vous conseille de toujours checker les avis avant de vous rendre quelque part, que ce soit à Bali ou ailleurs.

Où dormir dans la région de Munduk ? 📒

Il y a sans aucun doute de nombreux lieux pour séjourner autour de Munduk, et pour toutes les bourses ! Nous avions choisi parmi les meilleurs rapports qualité prix la homestay Guru Ratna. 13 € la nuit dans une chambre spacieuse avec petit-déjeuner et douche chaude 😍

Uluwatu, entre planche de surf et falaises

Que faire à Uluwatu ?

  • Un peu de farniente sur la plage. Voici nos favorites:
  • Balangan Beach, grande et calme, appréciée pour le surf
  • Padang Padang Beach, probablement la plus touristique. L’accès coûte un peu moins de 1 € par personne. Attention aux petits chenapans à longue queue (j’ai nommé les singes !).
  • Blue point beach, gratuit. A marée basse vous avez accès à plusieurs plages. Les plages sont plutôt intimistes, nichées entre les roches. Un village se trouve à flanc de falaise, il semble d’ailleurs posé en équilibre. En bref, c’est vraiment un spot sympa.
  • Prendre un cours de surf. C’est THE activité du coin. Comptez en moyenne 18 € pour le cours privé d’une heure.
  • Admirer le coucher de soleil depuis Karang Boma Cliff. Un point de vue incroyable sur les fameuses falaises d’Uluwatu et sur l’océan. L’accès coûte 0,30 € par personne.

Où manger et dormir à Uluwatu ? 📒

Les hébergements à Uluwatu sont plus chers que dans le nord de Bali. Nous avons réussi à trouver un Airbnb dans notre budget.

Il est posé sur la plage, il s’agit en fait d’un restaurant / club de surf. La chambre, en mezzanine, est assez rudimentaire. Pour la douche, elle est à partager avec les surfeurs et c’est de l’eau froide. Le petit-déj n’est pas inclus. MAIS l’ambiance est super cool et le resto en bas est vraiment pas cher ! 18 € la nuit.

Pour les bonnes adresses resto il faut dire qu’il nous a été difficile de trouver des petits bouiboui peu chers comme on les aime 🦀 ahah !

Néanmoins on a un bon plan. Si vous allez à Padang Padang beach et que vous cherchez à manger sans hypothéquer votre maison on vous recommande The room Padang Padang homestay. Le resto est ouvert à tous, la cuisine est très bonne et c’est moins cher que chez les resto voisins.

Canggu, la sulfureuse de Bali

Que faire à Canggu ?

  • Tanah Lot 📍le fameux temple sur l’eau. En arrivant ion a vu l’énorme parking et toutes les boutiques alentour et j’avoue que nous avons pris peur. On ne voulait pas se retrouver sur un spot kitch ultra aménagé pour les touristes. Finalement le lieu n’était pas si blindé que ça et c’était joli à voir. Entrée: 3,66 €.
  • Découvrir les vastes plages de sable noir. Nous avons testé Pigstone beach et Belong beach. Toutes les deux sont gratuites et on était toujours tout seul. Attention aux vagues, elles étaient sacrément dangereuses quand nous y étions, rendant impossible la baignade.
  • Admirer le sunset tout en sirotant un cocktail (ou une bière c’est moins cher!) sur la plage principale. L’ambiance le soir venu est à la fête, tout en restant bon enfant voire familial.
  • Faire la fête jusqu’au bout de la nuit dans l’un des bars / club de la petite ville. Ambiance branché avec tenue classe et paillettes, ou plutôt chill dans un skate parc réaménagé, il y a de quoi trouver son bonheur !
  • Il est aussi possible de prendre un cours de surf à Canggu !
Que faire à Canggu bali
Plage de sable noir à Canggu

Où manger et dormir à Canggu ? 📒

Pour l’hébergement nous avons ressorti notre bonne vieille appli de Booking ! Dans le meilleur rapport qualité prix nous avons trouvé Pluto House📍. Une homestay à 13 € la nuit, pas d’eau chaude dans ll douche ni de petit-déjeuner inclus mais une petite piscine pour se rafraichir ! Et très bien situé.

Quant au repas je ne vais pas vous sortir une grande liste de restau, vous commencez à nous connaitre, mais j’ai THE bon plan !! Tiga Canggu II📍, la cantine 2.0. Et là je ne vous parle pas d’une cantine qui sert du riz, des nouilles sautées ou des cous de poulet: lasagnes, quiches, salades grecs, patate douce, desserts… Le restau a un standing assez sympa, difficile à croire qu’une cantine se cache dedans mais c’est le cas. Bon, c’est un peu plus cher que dans les cantines tradi mais ici la nourriture est à la hauteur de la presta de l’établissement, et ils vous réchauffent le tout. LE BON PLAN: à 21h c’est -50% sur TOUT le display. Allez, enjoy !

Nusa Penida, la crème de Bali

Que faire à Nusa Penida ?

Kelingking beach à Nusa Penida - Bali
Kelingking beach et le fameux T-Rex

Est-ce que c’est cliché de dire que c’est l crème de Bali ? Peut-être. Bah c’est vrai, c’est côté ++, archi touristique, et on a déjà vu 100 fois les paysages de cette île sur les réseaux. MAIS je vous assure que l’île a été un véritable coup de cœur pour nous, bien que nous détestions les attroupements.

Entre balades sur des spots de fou et plongées sous-marines qui marquent une vie! Découvrez tous nos conseils, nos activités favorites et leurs prix dans cet article: Nusa Penida, que faire en 6 jours ?

Où manger et dormir à Nusa Penida ? 📒

Je vous en parle davantage dans l’article mentionné plus haut mais attention au choix de votre hôtel. Bien que l’île ne soit pas très grande, les temps de trajet en scooter peuvent être un peu longs. Surtout lorsque les routes ne sont pas tip-top. Pourquoi pas choisir deux hébergements différents pour vous économiser un petit peu ? Aussi, regardez bien où est-ce que vous prévoyez d’arriver. Il y a deux ports à Nusa Penida, et sachant qu’il vous faudra probablement louer un scooter en arrivant il serait pertinent de choisir votre hébergement en fonction de cela (conduire des heures avec tous les sacs sur le scooter c’est dangereux et chiant, disons le).

Voici les adresses d’hébergement que nous avons test et approuvé:

  • Kuwera homestay📍: 10 € la nuit avec clim ET petit déjeuner savoureux et gourmand, grand luxe. Bon, il n’y a pas d’eau chaude, mais on s’y fait. Au niveau de l’emplacement il est plutôt au nord de l’île, à 45 minutes minimum des points d’intérêt.
  • Pukad Nature homestay📍: 13 € la nuit avec clim, petit-déj et douche chaude !

Pour les repas, on vous recommande notre cantine favorite : Warung coconut📍, sans hésiter ! Un large choix, même végé, c’est propre et vraiment pas cher. C’est un système de libre service donc tu prends que ce que tu consommes, dans les quantités adaptées à tes besoins, et tu ne payes que ça. Génial non ?!

Pour un verre dans un beach club sympa on vous recommande le Eleven Beach Clun📍. Il venait d’ouvrir quand nous y sommes allés, l’ambiance n’était pas des plus festives mais la carte nous a beaucoup plu, les espaces sont superbement décorés et tout est propice à la détente. Un lieu qui a beaucoup de potentiel !

En résumé, comment on évite la foule à Bali ?

1er conseil: étudier le meilleur timing pour vos activités. La plupart du temps, tôt le matin c’est une bonne option. Je pense notamment surtout aux cascades ou aux attractions touristiques. La majorité des gens s’y rend en journée, en famille. Enfin ils sont en vacances quoi, donc ils ne mettent pas de réveil à l’aube.

Conseil n°2: méfiez vous du conseil n°1. Il ne marche pas à tous les coups. Par exemple, pour l’excursion avec les dauphins à Lovina et pour l‘ascension des volcans à Java TOUT le monde s’y rend pour le lever du soleil. Donc, si tu attends quelques heures, vers 9-10h tu auras le lieu rien que pour toi à coup sûr ! Aussi, sur certains spots, il y a parfois moins de monde pour le coucher de soleil que pour le lever. Allez savoir pourquoi, toujours est-il que cela peut être une bonne stratégie.

Conseil n°3: faites votre circuit par vous-mêmes, à votre rythme et circulez par vos propres moyens. C’est en optant pour des tours organisés que vous allez vous retrouver avec beaucoup de touristes… Tout le monde n’est pas à l’aise avec le scooter et je l’entends parfaitement mais si vous vous sentez capable d’en louer un, c’est la meilleure façon de voyager en Asie selon nous !

Nous espérons que cet article vous a plu et qu’il a su satisfaire votre Kuriosité en vous apportant les informations que vous recherchiez. N’hésitez pas à rejoindre notre aventure sur Instagram et on vous dit à très bientôt, sur ce blog ou ailleurs dans le monde 🌏 Qui sait ?

lestrekurieux

2 commentaires

  1. Coucou et merci pour cet article !
    C’est drôle car nous n’avons pas du tout aimé Nusa Penida, trajets en scoot trop longs pour aller d’un point à un autre, route en très mauvais états, lieux instragamables au possible… Grosse déception pour Diamond Beach.

    • Hello ! Avec plaisir 🙂
      Ah mince… C’est vrai qu’il y a beaucoup de monde et que certains trajets en scoot peuvent être long je suis d’accord ! Après c’était déjà le cas sur Bali donc on s’y attendait un peu. On a trouvé l’île vraiment belle et l’expérience de plonger avec des raies Manta a surement influencé notre opinion 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *