Pushkar, la ville aux 400 temples

Apres Jaipur et Jodhpur nous avons pris la direction de Pushkar. Nous n’avions jamais entendu parler de cette ville comparée aux villes roses et bleues connues dans le monde entier.

Pushkar c’est bien moins fame ! La ville aux 400 temples promettait de grandes découvertes. Et personnellement, c’est l’une des destinations que j’ai préféré durant notre voyage d’un mois en Inde. Pourquoi ? Je te raconte tout dans cet article.

Pourquoi y a t il autant de temples à Pushkar ?

Les temples à Pushkar

Pushkar, une ville sacrée en Inde, est célèbre pour abriter de nombreux temples. On estime qu’il y a plus de 400 temples à Pushkar. Certains d’entre eux sont de grande importance religieuse et culturelle, tandis que d’autres sont de petite taille et dédiés à diverses divinités.

Parmi les temples les plus célèbres de Pushkar, on trouve le temple de Brahma, l’un des rares temples dédiés au dieu Brahma dans le monde, et le temple de Savitri, situé sur une colline offrant une vue panoramique sur la ville. Chaque année, Pushkar attire des milliers de pèlerins et de touristes qui viennent visiter ces temples et participer aux rituels religieux et aux festivals.

Un peu d’histoire

Pushkar est considérée comme l’une des villes les plus sacrées en Inde, principalement en raison de sa relation avec la légende hindoue et sa proximité avec le lac sacré de Pushkar. Selon la mythologie hindoue, le lac a été créé lorsque le dieu Brahma, le créateur de l’univers, laissa tomber une fleur de lotus du ciel et qu’elle atterrit à cet endroit. De plus, Pushkar est associée à l’histoire du Seigneur Krishna et de sa compagne Radha.

En raison de ces connexions religieuses profondes, de nombreux temples ont été construits au fil du temps à Pushkar pour vénérer les différentes divinités et les aspects de l’histoire sacrée associés à la ville. Chaque temple a sa propre signification et son propre rôle dans la spiritualité hindoue.

En conséquence, Pushkar est devenue un lieu de pèlerinage majeur pour les dévots et les croyants, ce qui a conduit à la construction et à la préservation de nombreux temples. La diversité des temples à Pushkar reflète la richesse de la culture et de la spiritualité hindoues, ce qui en fait un endroit où les fidèles et les visiteurs peuvent se connecter avec l’histoire religieuse et participer aux rituels et aux célébrations.

Pourquoi dit on du lac qu’il est sacré ?

Lac sacré de Pushkar

Le lac de Pushkar est considéré comme “sacré” en raison de ses liens avec la mythologie hindoue et son importance dans la spiritualité de la région. Selon la légende hindoue, le lac de Pushkar a été créé par le dieu Brahma en laissant tomber une fleur de lotus du ciel. L’endroit où la fleur est tombée a formé le lac sacré de Pushkar.

En raison de cette histoire sacrée et de sa connexion avec le dieu Brahma, le lac est considéré comme un lieu de grande importance spirituelle et religieuse.

Les hindous croient que prendre un bain dans les eaux sacrées du lac de Pushkar peut purifier l’âme et effacer les péchés. Le lac est également associé à des rituels et des cérémonies religieuses, notamment lors du festival annuel de la Foire de Pushkar, où les fidèles viennent en masse pour se baigner, prier et rendre hommage à leurs ancêtres. Ainsi, le terme “sacré” est utilisé pour souligner l’importance spirituelle et religieuse du lac de Pushkar dans la culture et la foi hindoues.

Que faire a Pushkar ?

Visiter des temples

Forcement, si on va a Pushkar c’est pour vivre une expérience religieuse ou tout du moins s’y intéresser. Avec plus de 400 temples vous aurez l’embarras du choix. Nous avons préféré les temples suivants:

Gurudwara Sahib temple pushkar
Gurudwara Sahib
Savitri temple pushkar
Savitri temple
Le temple Varaha Pushkar
Le temple Varaha
  • Gurudwara Sahib. Un temple Sikh (on vous demandera donc de vous couvrir la tête). En marbre, noir et blanc, il est impressionnant.
  • Savitri temple. Pour le visiter il faut prendre un funiculaire. Celui ci vous mènera dans les hauteurs de Pushkar, on voit même les dunes de sable d’en haut. Ce temple est dédié à la déesse Savitri, l’épouse du Seigneur Brahma. Il est perché sur une colline qui offre une vue panoramique spectaculaire sur la ville de Pushkar et ses environs.
  • Le temple Varaha. Un temple hindou dédié à la 3ème incarnation du Seigneur Vishnu. Ce temple est l’un des plus anciens temples de Pushkar.

Flâner dans la ville

Comme je vous le disais, le soir c’est plutôt animé. Il y a aussi de nombreux shops pour faire quelques emplettes. Les commerçants sont toujours ravis de nous y voir et de discuter avec les touristes.

Attention tout de même, certains peuvent se montre assez insistants. Auquel cas, inutile de s’agacer, quittez simplement la boutique.

💬 Petite parenthèse sociologique. Les indiens peuvent se montrer insistants pour vendre un objet ou un service. Par exemple, ils peuvent vous suivre des minutes durant dans la rue en vous interpellant de façon incessante, vous siffler, enfler les prix, etc. Mais ne sont jamais violent. En 1 mois en Inde nous avons juste vu une enguelade entre deux chauffeur de bus. Il est très mal perçu d’élever la voix ou de s’emporter en Inde.

Nous avons eu la chance d’arriver à Pushkar le dernier jour du festival dédié à Ganesh. Nous avons donc été témoin de cérémonies et de marches dans les rues de la villes. Des danseuses déambulaient, des musiciens jouaient, des enfants jetaient des bananes en offrandes et des fleurs. L’ambiance était on ne peut plus festive et cette effusion spirituelle, de joie, nous comblait de bonheur. Une bulle spirituelle réconfortante alors que la ville était très bruyante. Ce sentiment d’unité était si beau ! Bref, profitez de la ville et de ce que ses habitants ont de plus beau a offrir: leur hospitalité.

Participer a une cérémonie autour du lac

Cérémonie ou attrape touriste ? On vous laissera vous faire votre propre avis !

On se dirigeait prêt du lac de Pushkar quand des hommes nous ont donné des fleurs en nous disant qu’elles étaient sacrées, que c’était un cadeau. Bref, on se sent privilégiés et touchés. Ils nous disent qu’il faut aller les relâcher sur le lac, que ca porte bonheur. En fait, autour du lac des hommes s’affèrent. Ils repèrent les touristes porteurs de fleurs (signe qu’ils ont convenu entre eux) pour les amener à participer à une cérémonie.

Ils nous demandent de nous séparer prétextant qu’il faut vivre cela seul. Ils nous interrogent sur des choses personnelles, comme notre famille, tente de mettre le doigt sur quelque chose de douloureux ou tout du moindre porteur d’émotion. Ils disent que ce geste est dirigé vers nos proches, que cela leur porte bonheur, etc. Bref, je chiale comme une madeleine et j’ai l’impression de créer une connexion avec les miens, la, à l’autre bout du monde avec un gourou (ou le boulanger en vrai j’en sais rien, les mecs peuvent se faire passer pour n’importe qui).

A la fin, ils nous demandent de faire un don financier. On était un peu pris au dépourvu, un peu outrés en fait. Ils insistent lourdement pour savoir combien on souhaite leur donner et ils avaient l’air plutôt pressé. On décide de quand même faire un don mais dans le temple à coté du lac loin de leur regard et jugement, un peu déçu de leur comportement.

Alors se laisser tenter par l’expérience pourquoi pas mais soyez bien conscient que c’est loin d’être dénué d’intérêt.

Notre ressenti

Pushkar déborde de culture, pour le coup c’est immersif. La ville est animée, et ce quasi tous les soirs, il y a tout le temps un évènement hindoue à célébrer. Animaux et cortèges de danseuses et de musiciens déambulent dans les rues. Des fleurs et des offrandes sont jetées. Autour du lac sacré, chaque soir, des fidèles viennent y pratiquer des cérémonies. Ils viennent se laver, prier. On assiste à des scènes de vie. On se trouve comme dans une bulle. Et bien que la ville soit bruyante, on s’y sent plutôt sereins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *